L’être humain sait-il vraiment “lâcher prise” ?

“Mais pourquoi tu n’essayerais pas de lâcher prise ?” Une phrase bien trop souvent entendue et pourtant, bien plus simple à dire qu’à faire ! Mais peut-on vraiment “lâcher prise” ? Dans cet article, le cerveau nous fait faire le tour du propriétaire pour nous aider à y voir plus clair !
L'être humain sait-il vraiment "lâcher prise" ?

Qu’est ce que le “lâcher-prise” ?

En feuilletant ce bon vieux Larousse, vous tomberez sur cette définition : “Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise.” Alors oui, c’est joliment dit, mais c’est un peu flou ! Journées trop remplies, perte de confiance, problèmes familiaux, problèmes financiers… Les pensées et émotions négatives qui pourraient vous trotter dans la tête sont nombreuses et ont un impact négatif sur votre santé. C’est à ce moment précis qu’il faudrait “lâcher prise”, essayer d’arrêter de vouloir tout contrôler et ne plus se laisser envahir par le stress. Le besoin de “lâcher prise” se trouve dans la fatigue, l’irritabilité constante, l’angoisse… Tous ces symptômes sont le signe qu’il faut agir.

Le lâcher-prise, une activité plus compliquée qu’il n’y paraît

Faire comprendre à votre cerveau qu’il est temps de passer à autre chose peut se révéler difficile. Parfois, l’incapacité à lâcher prise résulte de traumatismes psychiques liés à la petite enfance. Les enfants ayant connu une jeunesse encadrée par des parents stricts auront plus de mal à lâcher prise : un contrôle de la façon d’être, la manière de se tenir en public ou même une pression entraînant une peur de l’échec scolaire… Ces facteurs peuvent encombrer l’épanouissement et donc, le lâcher-prise. En décidant d’accepter que non, vous ne pouvez pas tout contrôler, là c’est l’inconnu. Parfois, c’est la charge mentale qui vous empêchera de lâcher prise. Comment arrêter de stresser si personne n’est là pour vous aider à gérer les enfants, les tâches ménagères… Cette charge mentale touche particulièrement les femmes. En France, selon un sondage Ipsos, en 2018, 63% des femmes ressentent une charge mentale au cours de leur vie contre 36 % des hommes, que ce soit au travail ou au sein du foyer, d’ailleurs.
Pourtant, il y a des risques pour votre santé. Burn-out, dépression, maladies cardiaques… C’est pourquoi apprendre à lâcher prise est nécessaire malgré un réel besoin de contrôle.

Des exercices calmes pour apprendre à lâcher prise

Il existe différentes façons d’essayer de se laisser aller. Vous êtes stressés ? Dépassés par toutes les tâches que vous avez à réaliser à la maison ? Au travail ? Faites des listes, de ce qui est urgent et ce qui ne l’est pas. Vous avez un agenda électronique ? Prévoyez du temps pour réaliser vos activités et notez-le noir sur blanc. Il faut faire des courses ? Hop, 2 heures dans l’agenda et vous ne mettez rien d’autre en même temps ! Le bullet journal peut être une bonne solution ! Prenez une édition pré-remplie – un exemplaire vierge peut vous prendre beaucoup de temps, mais si vous pouvez, faites-le vous-même ! Cela vous permettra de noter vos rendez-vous, de lister vos activités du jour et surtout de vous organiser sur le long terme. Vous pouvez également vous mettre vos objectifs personnels ou vos belles pensées du jour sur une page. Attention, le bullet journal doit rester un moment personnel. Prenez-vous 30 minutes le matin pour remplir votre carnet : faites-en ce que vous voulez. Journal intime ? Agenda ? Le tout est de prendre ce temps pour vous pour faire le point sur vos activités du jour ou tout simplement si vous avez besoin d’écrire ce que vous avez en tête.

Prendre du temps pour soi pour reposer votre cerveau. Dès que vous avez quelques minutes, vous voilà déjà en train de réfléchir à autre chose. Posez-vous et pensez à vous, même sous la douche, fermez les yeux et essayez de faire des exercices de méditation. Pas besoin de 3 heures pour se relaxer. Des applications, que vous trouverez facilement le store de votre téléphone, peuvent vous permettre, en 10 minutes, de relâcher les tensions qui envahissent votre esprit. La cohérence cardiaque peut également vous être utile. Cet exercice de respiration vous permet de calmer votre rythme cardiaque donc, en diminuant l’hormone qui apparaît en cas de stress : le cortisol.

Cela ne fonctionne pas ? Les pensées ne cessent de rester dans votre esprit ? À vous de les chasser en pensant à quelque chose d’inspirant, de positif et visualiser la, laissez-vous imprégnez et faites ainsi le plein d’optimisme pour la journée !

Des activités physiques pour penser à autre chose

Le sport fait partie de ces activités qui vont aider votre cerveau à se focaliser sur une activité en particulier. Si vous ressentez le besoin de calme et de rester focus sur votre respiration, le yoga est fait pour vous. À réaliser à tout moment de la journée, à vous de choisir votre moment d’épanouissement ! Besoin d’un renforcement musculaire plus dynamique ? Le pilate ! À faire chez soi ou même dehors si le temps le permet.
Les sports qui demandent de la concentration sont également utiles pour vous aider à lâcher prise quelques heures. L’escalade, le tir à l’arc ou à la carabine font peut-être partie des sports qui vous permettront, enfin, de lâcher prise.
Envie d’améliorer son cardio ? Besoin d’évacuer un trop-plein d’énergie ? Les bienfaits du running ne sont plus à prouver. Quelques minutes ou plusieurs heures, c’est votre moment ! De plus, en courant, vous allez sécréter les hormones du bien-être : les endorphines, qui diminueront votre excitation mentale.
Dans tous ces sports, inutile de vous mettre la pression et faites ça pour votre plaisir personnel, mais il est tout à fait possible que de nouveaux objectifs naissent. Parce que le sport, ce n’est pas forcément une volonté de changer physiquement, cela peut-être une volonté de changer mentalement. Cette nouvelle routine dans votre quotidien peut vous aider à mieux gérer vos émotions et donc reprendre votre vie en main !

Si cela ne vous permet pas de lâcher prise et que le stress continue de vous envahir, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé qui pourra vous conseiller. Pour votre bien-être, plusieurs traitements existent, c’est l’occasion de découvrir le remède le plus adapté à votre situation.

Vous en voulez plus ?

Retrouvez nos articles bien-être !