Je fais des cauchemars à répétition : quelles significations ?

Si faire des cauchemars est normal, en faire à répétition doit vous alerter. En effet, cela peut venir de votre cerveau qui essaye de vous envoyer des signes. Dans cet article, nous vous aiderons à voir plus clair sur les causes mais aussi les moyens de s’en débarrasser.
Je fais des cauchemars à répétition : quelles significations ?

Eh non, les cauchemars ne sont pas réservés aux enfants. D’après Best Health Mag, 70 % des adultes font des cauchemars et 30 % se réveillent en sursauts à cause de ces mauvais rêves. Outre des analyses freudiennes que nous ne ferons pas ici, cela peut avoir de véritables significations sur l’état de votre santé.

Qu’est-ce qu’un cauchemar ?

Nous n’avons pas tous la même définition. Si certains se réveillent en ayant cru que toutes les pommes se transformaient en choux de Bruxelles, d’autres rêvent de se faire assassiner ou de se noyer. Grosse ambiance en perspective. Un cauchemar se déroule durant le sommeil paradoxal, c’est-à-dire la dernière phase du cycle du sommeil, là où l’activité cérébrale est la plus intense. Il est défini par une manifestation stressante ou effrayante durant un rêve. Cette manifestation née d’un événement, anodin ou non, qui s’est déroulé dans les 48 heures avant votre cauchemar ou auquel vous pensez quotidiennement.
Il ne faut pas le confondre avec les terreurs nocturnes, qui se déroulent pendant le sommeil lent, période de baisse d’activité cérébrale. Il s’agit d’un trouble du sommeil.

Quel est l’impact des cauchemars dans votre cerveau ?

C’est surprenant mais les cauchemars sont nécessaires à votre santé psychique. En effet, lorsque vous faites un mauvais rêve, la zone de votre cerveau impactée est la même que celle qui abrite la mémoire de la peur. C’est pourquoi cette crainte vous paraît si réelle.
Mais une fois que la peur est installée, votre cerveau procède à une analyse de la situation. La peur est atténuée pour que, une fois réveillé, ce cauchemar ne soit plus qu’un souvenir. Dans le cas où cette peur ne parvient pas être calmé, votre cerveau vous réveillera, trempé de sueur sûrement.
Mais alors, à quoi ça sert ? Tant qu’ils ne sont pas à répétition, ces derniers sont utiles pour vous aider à transformer un traumatisme en souvenirs ou à comprendre ce qui peut vous angoisser. Écrire vos rêves dès que vous vous réveillez peut vous permettre de mieux comprendre l’élément déclencheur et donc de mettre un terme à ces cauchemars. Il existe différents facteurs qui peuvent faire apparaître les cauchemars : un événement traumatisant que vous ressassez, le stress, certains médicaments, certaines maladies telle que l’Alzheimer et même certains aliments (oui vous pouvez accuser la raclette de la veille si vous en avez repris 10 fois)

Mais si cela continue ?

Vous avez écrit vos cauchemars ? Vous avez fait disparaître le facteur et rien n’a changé ? Il est peut-être temps de consulter un médecin. En effet, il est possible que ces mauvais rêves soient le signe d’un sentiment négatif que votre cerveau n’arrive pas à analyser.
Ce dysfonctionnement du sommeil peut être le syndrome d’un événement traumatique ou de maladies. La dépression peut être ainsi détectée, votre cerveau devant faire face à des émotions négatives et donc une angoisse qu’il ne sait pas traiter.
Il existe certains moments de votre vie qui peuvent impacter vos cauchemars. Par exemple, la retraite. Arrivés à cet âge, certaines personnes prennent conscience que la majorité de leur vie est passée et peuvent faire face à des remontés de traumatisme d’enfance ou des fortes inquiétudes sur cette nouvelle période de leur vie.

Le rêve lucide

Outre la solution du médecin ou du psychothérapeute, vous pouvez essayer la technique du rêve lucide. Cela consiste à prendre conscience que l’on rêve pour se réveiller ou changer le cours de son rêve. Effectivement, plus facile à dire qu’à faire. Selon une étude menée par l’hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, vous devez vous persuader, avant de vous coucher, que vous avez la possibilité de transformer le cours de votre cauchemar. Durant votre cauchemar, vous devez repérer les éléments qui vous prouvent que vous êtes en train de dormir pour ensuite essayer de transformer votre rêve. Sans surprise, il faut de la pratique et de l’entraînement pour réussir à maîtriser ses rêves !

Attention donc à ces cauchemars à répétition qui peuvent vous gâcher la nuit mais aussi votre santé. En effet, ces mauvais rêves ont un impact sur votre sommeil et peuvent provoquer une insomnie, surtout si vous avez peur de retomber dans le cauchemar. Il existe également des thérapies par l’hypnose pour tenter d’y remédier !

Vous en voulez plus ?

Retrouvez nos articles pour tout comprendre sur le sommeil !